Maison

Les erreurs à éviter lors du ragréage fibré

ragréage fibré

Pour les travaux de rénovation du sol, il est courant de faire du ragréage fibré avant de procéder à un revêtement. Cette opération est toutefois délicate en raison d’un certain nombre d’exigences que cela requiert pour un résultat optimal. Découvrez alors ici les erreurs à éviter dans l’utilisation de cette couche de mortier.

Ne pas nettoyer le support sur lequel il sera appliqué

L’une des erreurs qu’il convient d’éviter en faisant de ragréage fibré est de ne pas nettoyer le sol avant toute application. Dans les faits, la saleté se trouvant sur le terrain peut empêcher d’avoir un bon résultat après l’opération.

Lire également : Comment nettoyer une chapka en fourrure ?

Il est de ce fait utile de bien débarrasser ce dernier de ces salissures. Vous pouvez pour ce faire utiliser une brosse à chiendent ou un aspirateur. Employez un radiateur soufflant pour éliminer toute humidité après nettoyage.

Faire du ragréage fibré sur n’importe quel type de sol

ragréage fibré

A voir aussi : Murs porteurs : comment l'IPN influe-t-il sur la résistance ?

Le ragréage fibré n’est pas compatible avec tout type de sols. Vous devez donc vous assurer que celui sur lequel vous voulez l’utiliser est approprié pour cela.

Pour avoir plus d’informations sur les terrains compatibles avec ce type de procédé, vous pouvez vous référer à plusieurs sources. Les recherches en ligne conviennent bien dans ce cas. Il suffit d’indiquer dans la barre de recherche de votre navigateur le terme de « sol compatible à un ragréage fibré ».

Une autre façon encore plus sûre de savoir quel est le type de sol compatible avec un ragréage fibré est l’inscription sur le sac du produit. En effet, les concepteurs inscrivent sur les sacs contenant le produit, les sols sur lesquels vous devez l’utiliser.

Faire un ragréage fibré avec des bulles

Une autre erreur qui peut conduire à rater votre ragréage fibré est de remarquer des bulles d’air pendant la pose sans y faire attention. Ces dernières fragilisent le ragréage et le résultat final ne présente pas un bon aperçu. Cela peut vous conduire à faire un bébullage qui est une opération délicate pouvant amener à tout recommencer.

Il existe cependant plusieurs astuces pour éviter la présence des bulles. Vous pouvez pour cela augmenter la durée du malaxage du ragréage. Cela permet à ce que l’air puisse se disperser afin de rendre le mélange plus consistant. Une autre façon de faire pour éviter les bulles est de respecter les doses de l’eau. L’utilisation d’un primaire d’accrochage fait partie des moyens à employer pour éviter des bulles.

Faire du ragréage de sol en ciment sain et sec

Le ragréage ne se fait pas dans n’importe quelle situation et à n’importe quel niveau. Quand bien même le sol désigné est approprié pour appliquer la couche, il demeure utile de tenir compte de son aspect.

Dans la réalité, le sol en ciment sain et sec ne doit pas faire objet d’un ragréage fibré. Il n’est pas aussi nécessaire de faire du ragréage sur un sol qui présente quelques petits défauts. Un ponçage suffit amplement dans ce cas. Par ailleurs, pour un sol qui présente quelques petits creux, il suffit d’utiliser un enduit pour les combler.

Ne pas respecter le temps de séchage avant de marcher sur le sol

Une autre erreur à éviter en faisant du ragréage fibré est de marcher sur le sol avant le temps de séchage. Cela peut provoquer des imperfections un peu partout et vous emmener à reprendre les travaux.

Vous devez donc veiller à ce que le temps requis pour le séchage puisse passer avant d’y mettre pied. Ces recommandations sont également indiquées lorsque vous envisagez de faire passer un revêtement.

Laisser les trous sur le plancher en bois pendant le ragréage

Pour réussir un ragréage sur plancher en bois, vous devez tenir compte de certains paramètres comme le bouchage des trous et fissures. C’est l’une des premières consignes à respecter avant de faire passer la couche de mortier. Il est également recommandé d’éviter de laisser les plinthes autour de la pièce.

Il est donc à retenir que les erreurs à éviter pendant le ragréage sont plus fréquentes au niveau du nettoyage et la compatibilité du sol. Vous savez désormais à quoi faire attention pour bien utiliser votre produit.