Maison

Quels sont les inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Plébiscité par de nombreux ménages, le chauffe-eau thermodynamique est un appareil écologique qui offre de l’eau chaude sanitaire grâce à l’air ambiant. Il capte l’énergie présente dans l’air de la maison ou de l’extérieur, et s’en sert pour chauffer l’eau du ballon. Ce chauffe-eau est reconnu pour être moins énergétivore comparé à celui électrique. Outre la consommation d’énergie, un point fort est qu’il peut être rentable au bout de 5 ans. Vu son caractère protecteur de l’environnement par la limitation du rejet des gaz à effet de serre, son achat est subventionné par le gouvernement. Cependant, tout n’est pas rose à propos de ce dispositif. Explications.

Installation difficile en appartement

L’installation du chauffe-eau thermodynamique (CET) est facile, mais sujette à plusieurs conditions. L’équipement doit être implanté dans un local spacieux puisqu’il est assez lourd et encombrant. La machine peut peser jusqu’à 400kg. Etant posé sur socle, un ballon d’eau thermodynamique requiert pour son bon fonctionnement une surface d’au moins 10 m² au sol. Cette contrainte d’installation est valable dans le cas d’un système à air ambiant. Les pièces recommandées dans ce cas sont la buanderie, le garage, etc.

A lire en complément : Les erreurs à éviter lors du ragréage fibré

Pour récolter l’air de l’extérieur, le chauffe-eau doit être placé dans une pièce de 20m3 minimum et non chauffée. Il peut être aussi posé dans un local de volume inférieur à 20m3 mais chauffé.

Prix élevé

Pour l’achat et l’installation du chauffe-eau thermodynamique, il faut pouvoir débourser une somme entre 2000 et 2500 €. Cette fourchette de prix est fonction du modèle de ballon thermodynamique et peut passer à :

A lire aussi : Comment peindre un meuble mélaminé avec effet bois ?

  • entre 2 000 € et 3 000 € pour un ballon à air ambiant qui utilise l’air in situ, ou un ballon à air extérieur qui capture l’air hors de la pièce ;
  • entre 3 000 € et 5 000 € pour un ballon à air extrait qui est compatible avec une ventilation mécanique contrôlée (VMC) par exemple.

Des aides sont quand même disponibles pour vous épauler.

Dispositif bruyant

Votre chauffe-eau peut devenir source de nuisance sonore bruyant à cause du fonctionnement de la ventilation de l’appareil. Le bruit peut aussi provenir d’un mauvais dimensionnement des conduits par rapport aux débits d’air. Pour un chauffe-eau thermodynamique, la puissance sonore se situe généralement entre 40 et 50 dB.

Dans certains cas vous serez obligé de faire une isolation phonique de la pièce où l’appareil est installé. Elle a pour principale fonction de limiter voire empêcher l’extension des bruits à travers les murs.

Entretien fréquent

Cette opération est nécessaire pour améliorer les services de votre appareil. Le chauffe-eau thermodynamique nécessite un entretien beaucoup plus rigoureux à raison d’une fois tous les 2 ans. La maintenance vous aide à prévenir les risques de corrosion des matériels.

La consommation électrique

Bien que proclamé, économique en termes d’énergie, le ballon d’eau thermodynamique utilise l’électricité. L’énergie renouvelable, moteur de son fonctionnement ne participe qu’à hauteur de 70%. Les 30% restants ne sont pas gratuits et sont couverts par la consommation de courant électrique.

En effet, il est préférable de produire de l’eau chaude pendant que l’air ambiant est chaud, donc en pleine journée. Le chauffe-eau fonctionne donc majoritairement en heures pleines. La courbe de la consommation électrique connait donc un pic à ce moment. Le CET n’est pas compatible avec une solution d’électricité Heures Pleines/Heures creuses.

De plus, les modèles permettant le brassage de l’air extérieur ne fonctionnent plus si la température de l’air s’abaisse sous les -5°C. En cas de températures négatives, ils sont équipés de résistance d’appoints qui prend le relais augmentant ainsi la consommation énergétique. En cas de panne de courant, le CET ne fonctionne plus.

L’aérothermie

Le principe de fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique est basé sur l’aérothermie. A l’aide du ventilateur, il récolte l’énergie présente dans l’air.  Une pompe à chaleur (PAC) se charge se sert de ces composantes pour chauffer l’eau du ballon de stockage. L’air rejeté après ce traitement est très froid et sa température peut être inférieur de 10 degrés à celle de la pièce. Ceci peut s’avérer inconfortable pour certains.

Une autre limite du CET est qu’il a une durée de vie comprise entre 6 et 8 ans. D’aucuns diraient que cette durée est courte pour son prix d’autant plus que la machine ne devient rentable qu’après 5 ans d’utilisation.